Il y a 40 ans était inauguré dans le sud-est lausannois le Musée de l’Elysée. Entièrement dédié à la photographie depuis 1985, il est aujourd’hui une référence sur la scène internationale. En juin 2022, il connaîtra sa plus grande mutation lorsque sera ouvert au public, à côté de la gare de Lausanne, son nouveau bâtiment. Dessiné par les architectes portugais Manuel et Francisco Aires Mateus, cet édifice cubique accueillera également le mudac – Musée de design et d’arts appliqués contemporains. Le site de Plateforme 10, nouveau quartier des arts qui abrite déjà le Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne, sera alors inauguré.

L’Elysée quitte donc la villa de maître du XVIIIe siècle qu’il occupe depuis sa création. Mais que fait un musée lorsque ses espaces publics sont fermés? Comment réinvente-t-il ses missions et profite-t-il de ce moment suspendu pour se montrer différemment? C’est ce que va vous révéler ce journal en ligne documentant de l’intérieur – en textes, images et vidéos – ce déménagement d’envergure. Fruit d’un partenariat entre le Musée de l’Elysée et Le Temps, basé sur une collaboration des équipes, il laisse une totale liberté éditoriale au Temps, qui en assure la rédaction en cheffe. Ce journal se penchera sur le passé, le présent et l’avenir du musée et sur ce qui l’occupe au quotidien. Il parlera des collections, des enjeux muséographiques mais aussi sociaux et urbains de cette transformation, sera une plateforme de débat, un site participatif qui donnera la parole au grand public comme aux professionnels.

Durant ses vingt-et-un mois de fermeture, le musée existe donc en ligne. L’Elysée hors champ n’est pas un outil de promotion, mais une proposition inédite faisant partie intégrante de l’offre de l’institution, avec ses rubriques, ses rendez-vous et sa rigueur journalistique. Il y a là une envie de sortir des sentiers battus, de tenter une expérience dont on connaît les tenants mais pas forcément tous les aboutissants. Seule la durée de vie éphémère de ce site est définie.

Palliant la fermeture des espaces d’exposition du musée, L’Elysée hors champ est un salon virtuel, un lieu de réflexion esthétique et culturelle. Nous sommes ravis de vous y accueillir et nous réjouissons de vivre cette aventure à vos côtés.

Tatyana Franck, directrice du Musée de l’Elysée

Stéphane Gobbo, rédacteur en chef de «L’Elysée hors champs»

Les actualités du déménagement directement dans votre boîte mail grâce à notre newsletter